All Posts By

PREVDEQ

Prévenir les dégâts d’eau plutôt que les guérir

By | Actualités

COMMUNIQUÉ

Prévenir les dégâts d’eau plutôt que les guérir 

Montréal, 29 janvier 2019 — Depuis quelques années, de nombreux propriétaires ont vu leur prime et leur franchise d’assurance-habitation augmenter de façon considérable ; d’autres ne parviennent tout simplement plus à se faire assurer contre les dégâts d’eau. Cela s’explique par le fait que les dégâts d’eau représentent la portion la plus importante des sinistres indemnisés par les assureurs de dommages.

Actuellement, la clientèle la plus touchée est celle des immeubles en copropriété : selon le Bureau d’assurance du Canada (BAC), plus de 80 % des sinistres indemnisés par les assureurs de ce secteur correspondent à des dégâts d’eau. Plusieurs assureurs ont quitté le créneau, devenu non rentable. Ceux qui restent ont dû augmenter les primes et les franchises pour tenir compte du risque accru de dommages causés par l’eau dans les immeubles à condos.

Des solutions

L’arrivée sur le marché d’entreprises spécialisées en fabrication, conception et installation de systèmes de prévention de dégâts d’eau propose maintenant des façons éprouvées de prévenir ce qui est désormais un véritable fléau.

Afin de rassembler les différents intervenants dans le domaine, l’Association de prévention de dégâts d’eau du Québec (PREVDEQ) a été fondée et s’en fait le porte-parole. La PREVDEQ se donne comme mandat de faire connaître au public les solutions fiables en prévention de dégâts d’eau, d’agir auprès des assureurs de dommages et des instances gouvernementales pour promouvoir ce type de prévention et d’offrir à ses membres des outils permettant d’améliorer la qualité des produits et services sur le marché. Ses membres doivent bien sûr se conformer à l’ensemble des lois et réglementations applicables, en plus d’adhérer à un code de déontologie encourageant les pratiques de mise en marché honnêtes, la représentation juste et la saine concurrence.

La structure de la PREVDEQ comprend trois catégories de membres.

  1. Membres installateurs

Entreprises dont la mission première consiste à offrir des services et des systèmes de prévention de dégâts d’eau au public et aux entreprises

  1. Membres partenaires

Entreprises offrant des services aux membres, comme les fabricants et les distributeurs de composantes utilisées dans la conception de systèmes de prévention de dégâts d’eau, ainsi que les bureaux de courtage d’assurance et les autres entités commerciales souhaitant faire connaître leurs services aux membres de la PREVDEQ et au public

  1. Membres partenaires assureurs

Entreprises offrant des assurances de dommages

Des retombées économiques et environnementales

L’installation de systèmes de prévention des dégâts d’eau pourrait avoir une incidence sur les primes d’assurance, puisque les indemnisations versées par l’industrie de l’assurance seraient moindres.

Mais ce n’est pas tout. « Ces installations représentent aussi un intérêt non négligeable en matière d’environnement, mentionne le président de la PREVDEQ, Gilles Fréchette, puisqu’elles réduisent le gaspillage d’eau potable et les déchets qui vont de pair avec tout travail de démolition/rénovation. »

Information
Gilles Fréchette
514 999-0242
info@prevdeq.org

Mot du Président

By | Actualités

ASSOCIATION DE PRÉVENTION DE DÉGÂTS D’EAU DU QUÉBEC

Le 16 janvier 2019

Mot du Président

Ensemble, nous avons accompli de belles choses au cours de la première année d’existence de notre jeune — mais combien dynamique — association !

Notre plus grand exploit aura été de permettre à la PREVDEQ d’acquérir en si peu de temps un niveau de crédibilité qui dépasse toutes les attentes.

Et nos réalisations ne se terminent pas là. En voici d’autres…

Campagne d’adhésion

Nous avons rapidement recruté quatre des fabricants de matériel de détection et d’arrêt de fuites d’eau les plus connus au Québec, soit Groupe AkiTronic, Inflotrolix, Les produits Water Protec et Ubios.

Deux des compagnies d’assurance de dommages les plus influentes au Québec en matière de prévention ont aussi adhéré à notre association, soit Intact Assurance et Promutuel Assurance.

Divers cabinets de courtage d’assurance de dommages qui jouent un rôle de chef de file dans la promotion des systèmes de prévention de dégâts d’eau sont également des nôtres. En date d’aujourd’hui, les cabinets Assurances Andrée Bernier et Filles, Hub International, Martel et Martel Assurance commerciale et collective, ainsi que Racine & Chamberland font partie des nôtres.

S’est pareillement joint à nous, et ce, dès nos débuts, l’un des plus importants gestionnaires de syndicats de copropriété au Québec, la société Laucandrique.

Nous comptons maintenant 19 membres en règle, et l’intérêt des membres potentiels comme des médias et des autorités réglementaires envers la PREVDEQ ne cesse de croître.

Alliances stratégiques et collaborations

Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ)

Nous avons finalisé un projet d’alliance avec l’APCHQ, une association qui compte plus de 18 000 membres au Québec. La PREVDEQ pourra profiter de cette nouvelle alliance dans trois grands axes de sa démarche :

  1. Faire connaître notre domaine d’activité aux membres de l’APCHQ ;
  2. Profiter de la vaste expérience de l’APCHQ en matière de formation pour élaborer et offrir des formations propres à notre domaine aux nouveaux entrepreneurs spécialisés et installateurs désireux de disposer d’une accréditation reconnue ;
  3. Utiliser l’infrastructure de l’APCHQ pour gérer nos dossiers d’adhésion et de renouvellement. 8-211, boul. Brien, bureau 110, Repentigny (Québec) J6A 0A4 info@prevdeq.org prevdeq.org

Regroupement des gestionnaires et copropriétaires du Québec (RGCQ)

Le Regroupement des gestionnaires et copropriétaires du Québec représente plus de 1600 syndicats de copropriété, qui gèrent à eux seuls plus de 60 000 copropriétés au Québec. Laurent Emery, directeur général du RGCQ, assiste aux réunions de notre conseil d’administration à titre d’observateur et consultant.

Par son entremise, nous pourrons informer les membres du RGCQ de la progression de nos dossiers. Le RGCQ veillera, pour sa part, à apporter le point de vue de ses membres et à nous faire part de leurs besoins en matière de prévention de dégâts d’eau. Les membres de cette association représentent le segment de marché le plus important de nos membres installateurs.

Bureau d’assurance du Canada (BAC)

Le directeur des communications et des affaires publiques du BAC, Pierre Babinsky, a assisté à la réunion du C.A. du 14 septembre à titre d’invité. Il nous a félicités de notre initiative et nous a fait part de statistiques fort révélatrices. Un sondage auprès des membres du BAC a en effet permis d’établir que 95 % des demandes d’indemnisation provenant de syndicats de copropriété sont liées aux dommages causés par l’eau. Le BAC étudie actuellement la possibilité d’amorcer une participation active dans la PREVDEQ à titre de membre partenaire.

Corporation des maîtres mécaniciens en tuyauterie du Québec (CMMTQ)

Le directeur général de la CMMTQ, André Bergeron, a assisté à la dernière réunion du C.A. à titre d’invité. Il s’est dit fort intéressé par notre mission, qui vise notamment à réduire les risques liés aux dommages causés par l’eau. Il a suggéré de maintenir des échanges suivis entre nos deux associations, au bénéfice de nos membres respectifs.

Regroupement des cabinets de courtage d’assurance du Québec (RCCAQ)

Le Regroupement des cabinets de courtage d’assurance du Québec est un syndicat professionnel qui a pour mission de promouvoir et défendre les intérêts socioéconomiques des cabinets membres. Il regroupe plus de 4200 courtiers, répartis dans près de 500 cabinets et succursales partout dans la province.

Nous avons rencontré Éric Manseau (directeur général), Charlotte Leyre (coordonnatrice, Services aux membres et de formation) et Bertrand Rouault (directeur, développement des affaires).

Les divers sujets abordés nous ont permis, notamment, de convenir que notre comité de formation collaborera à la création d’une formation PREVDEQ que la RCCAQ fera connaître à ses membres. Notre comité de formation est dirigé par Solange Lamoureux (Domoklic). Le Regroupement nous a offert de fournir toute la technologie requise pour la production d’une formation en ligne. Il est prévu que cette formation soit approuvée par la Chambre de l’assurance de dommages (CHAD) en vue de procurer des unités de formation continue (UFC) aux membres du RCCAQ. Il va sans dire que cette mesure incitera encore davantage de courtiers à faire affaire avec des membres en règle de la PREVDEQ.

Caroline Lepage (Assurances Andrée Bernier et Filles) assurera le lien entre nos deux associations. 8-211, boul. Brien, bureau 110, Repentigny (Québec) J6A 0A4 info@prevdeq.org prevdeq.org

Chambre de l’assurance de dommages (CHAD)

Nous nous sommes entretenus avec la directrice du Service des communications de la CHAD, Joëlle Calce-Lafrenière. Celle-ci est fort intéressée par notre démarche et disposée à nous aider dans l’élaboration d’une formation qui traiterait de la prévention de dégâts causés par l’eau. La Chambre pourrait ensuite la diffuser auprès de ses membres. Il va sans dire que cette mesure incitera elle aussi les membres de la CHAD à faire affaire avec des membres en règle de la PREVDEQ.

Caroline Lepage (Assurances Andrée Bernier et Filles) assurera le lien entre nos deux associations.

Nomination au poste de secrétaire de la PREVDEQ

Nous remercions Caroline Lepage d’avoir accepté d’occuper le poste de secrétaire au sein du conseil d’administration de la PREVDEQ.

Dans une association, le poste de secrétaire est d’une importance capitale. Le ou la secrétaire est en effet la personne qui assure la gestion administrative de l’association et veille à son bon fonctionnement matériel, administratif et juridique.

Nous comptons tous sur le plaisir de travailler en étroite collaboration avec Caroline au cours des prochains mois.

Nomination au poste de trésorier de la PREVDEQ

Nous remercions François Bédard (Les produits Water Protec) d’avoir accepté d’occuper le poste de trésorier de la PREVDEQ. L’expérience de François le prédispose à occuper ce poste clé au sein de notre association.

De manière générale, le trésorier établit ou fait établir, sous sa responsabilité, les comptes de l’association. Il est également responsable de l’appel des cotisations et procède au paiement des dépenses et à la réception des recettes. Il produit aussi le rapport financier présenté à l’assemblée générale annuelle.

Il ne nous reste plus qu’à redoubler nos efforts de recrutement pour donner encore plus de travail à François !

Une réception unanime

Il est absolument étonnant à quel point nous avons été reçus avec intérêt par tous les organismes que nous avons abordés, et ce, sans exception.

Notre message, notre mission, nos valeurs ont inspiré tous ceux à qui nous sommes allés présenter la PREVDEQ, que ce soit pour instaurer une alliance stratégique ou pour trouver des mécanismes de collaboration en vue de réduire toujours plus les risques liés aux dommages causés par les dégâts d’eau.

Grâce à votre participation, notre jeune association a déjà une crédibilité extrêmement enviable et elle jouit de la confiance de parties prenantes très importantes à la réalisation de sa mission.

Au nom du conseil d’administration, je vous remercie de continuer le travail en 2019 et de faire de la PREVDEQ la référence par excellence en matière de prévention de dégâts d’eau.

Le président,

Gilles Fréchette

8-211, boul. Brien, bureau 110,
Repentigny (Québec), J6A 0A4
info@prevdeq.org

Les assureurs sur la bonne voie pour mieux prévenir les dégâts d’eau : le processus prend du temps

By | Actualités

Les assureurs sur la bonne voie pour mieux prévenir les dégâts d’eau : le processus prend du temps

Les membres fondateurs de l’Association de la prévention de dégâts d’eau (PREVDEQ), soit Mathieu Lachaîne, Gilles Fréchette et Jean-Hugues LaBrèque | Photo : Réjean Meloche

Les fondateurs de PREVDEQ se disent convaincus que les assureurs font bien leurs devoirs pour approuver les différents systèmes de protection de dégâts d’eau. C’est un processus qui leur prend toutefois du temps.

« C’est long, mais les choses évoluent, dit Mathieu Lachaîne, président d’Ubios, un des trois membres fondateurs de PREVDEQ. On l’a vu au cours des 18 derniers mois. Ils sont assoiffés de data. Ils nous disent d’installer des systèmes et qu’ils prendront leurs décisions en fonction des données accumulées. »

L’actuariat entre alors en scène, souligne Jean-Hugues Labrèque, président d’Inflotrolix. « Les assureurs ont tous leur lab d’innovation. Ils y voient des parts de marché qu’ils ne pouvaient pas aller chercher avant. Il y a donc un côté prévention dans leur souscription. Accumuler du dataleur permet de tester la performance des systèmes. C’est de l’actuariat. Ils y voient des avantages, mais ils veulent voir le cout par rapport aux bénéfices. Il teste les produits pour en arriver à la bonne tarification. »

L’établissement de règles pour le secteur en sera ainsi bénéfique, croit M. Lachaîne. « Plutôt qu’augmenter la franchise, ils peuvent proposer à leur client de regarder ce qui peut être fait en prévention. L’industrie va bifurquer vers là. Ce sera bénéfique pour le client. Les assureurs n’auront pas le choix. Les outils pour gérer leurs risques deviennent de plus en plus légiférés. »

 

Article Original : https://journal-assurance.ca/article/les-assureurs-sur-la-bonne-voie-pour-mieux-prevenir-les-degats-deau-le-processus-prend-du-temps/